Des scientifiques s’inquiètent du risque très élevé de conflit nucléaire

Depuis 1947, des scientifiques éminents ont mis au point une représentation symbolique du danger de déflagration nucléaire en fonction des tensions internationales, appelée “l’horloge de l’Apocalypse” *.

Plus cet indicateur s’approche de minuit, plus le risque de conflit nucléaire imminent est grand. Le magazine “American Scientist” va annoncer que l’horloge est aujourd’hui à 23h58, c’est-à-dire à un niveau proche de celui des pires moments de la Guerre froide.

N’est-il pas temps que la France prenne l’initiative d’une réelle politique de désarmement nucléaire et de construction d’une sécurité internationale, ouvrant la voix d’un “monde nouveau” ?

(*) Le « Doomsday Clock » a été créé après le début de la Guerre froide pour alerter l’opinion publique sur le risque d’une guerre nucléaire totale. L’heure du cadran a été réglée à ce moment-là à 23 h 53. En fonction des tensions politiques, l’aiguille se rapproche ou s’éloigne de minuit. Depuis sa création, cette horloge a été ajustée 18 fois, de minuit moins deux en 1953, quand les Etats-Unis ont décidé de produire la bombe à hydrogène, à minuit moins 17 minutes en 1991, à la fin de la Guerre froide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.