L’intelligence artificielle pour détecter les armes nucléaires cachées

Dans le plus grand secret, le Pentagone élabore des programmes classifiés pour développer des systèmes d’intelligence artificielle capables de mieux protéger les États-Unis contre le risque d’une frappe nucléaire, en détectant l’imminence d’un lancement de missile. L’administration Trump a proposé de tripler le budget alloué à ces programmes jusqu’à 83 millions de dollars. Elle demeure particulièrement préoccupée par la possibilité que la Corée du Nord développe des lanceurs mobiles capables d’être cachés dans des tunnels ou des forêts. L’intelligence artificielle risque néanmoins d’accélérer la prise de décision et de favoriser les erreurs informatiques – des expériences ayant montré qu’il était relativement facile de duper un système d’intelligence artificielle – et pourrait constituer en soi une nouvelle course technologique aux armements. L’armée américaine mobilise donc tout le secteur de l’intelligence artificielle pour améliorer son potentiel militaire.

Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.