Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN)

OTAN : la fin d’un tabou

En déclarant que l’OTAN était en « état de mort cérébrale », le Président de la République a osé briser un tabou, celui de la légitimité existentielle d’une organisation qui, depuis la…

Continuer la lecture

Iran : la dernière chance du JCPOA ?

Le 6 novembre 2019, l’Iran mettra en œuvre la quatrième étape de la réduction de ses engagements envers l’accord sur le nucléaire de 2015 si les négociations n’ont pas abouti d’ici-là avec les autres membres de l’accord. Si le désengagement de l’Iran était jusqu’alors limité et contrôlé, Téhéran a averti que le régime pourrait franchir un nouveau cap dans l’escalade nucléaire, alors que les Européens réfléchissent à se retirer à leur tour de l’accord.

Continuer la lecture
Candidats démocrates à la présidentielle américaine : quelle politique nucléaire ?
Democratic presidential candidate former Vice President Joe Biden, left, Sen. Elizabeth Warren, D-Mass., center and South Bend Mayor Pete Buttigieg speak during a Democratic presidential primary debate hosted by CNN/New York Times at Otterbein University, Tuesday, Oct. 15, 2019, in Westerville, Ohio. (AP Photo/John Minchillo)

Candidats démocrates à la présidentielle américaine : quelle politique nucléaire ?

Voici déjà deux ans que les candidats à la présidentielle des États-Unis de 2020 mènent une campagne parfois fratricide du côté des démocrates, tandis que le parti républicain essaie, tant…

Continuer la lecture

Turquie : le bluff nucléaire ?

Les récentes déclarations du président turc Recep Tayyip Erdoğan sur la volonté de la Turquie d’acquérir l’arme nucléaire, dénonçant un système « injuste », alimente de vives inquiétudes quant à la prolifération nucléaire au Moyen-Orient. La Turquie possède un programme nucléaire civil, que certains analystes considèrent à risque. Dans un contexte de crise des relations américano-turques et de rapprochement avec la Russie notamment en matière de défense, le plus grand danger concernant le nucléaire en Turquie demeure la présence d’armes nucléaires tactiques américaines de type B-61 sur son sol. Dans le contexte de l’offensive turque contre les milices kurdes en Syrie, elles pourraient devenir un outil de négociation de poids pour la Turquie.

Continuer la lecture
Le Traité d’Aix-la-Chapelle : se recentrer sur une logique de paix
French President Emmanuel Macron and German Chancellor Angela Merkel exchange the French-German friendship treaty during the signing ceremony, on January 22, 2019 in the town hall of Aachen, western Germany. - France and Germany signed a new friendship treaty seeking to boost an alliance at the heart of the European Union as Britain bows out and nationalism advances around the continent. (Photo by Ludovic MARIN / AFP) / ALTERNATIVE CROP

Le Traité d’Aix-la-Chapelle : se recentrer sur une logique de paix

Dans une déclaration commune, Pax Christi France et Pax Christi Allemagne regrettent que le Traité d’Aix-la-Chapelle, qui mentionne de nombreux domaines de coopération, accorde une attention « exagérée » à…

Continuer la lecture

Comment peut éclater un conflit nucléaire

« Nous sommes en 2020. L'armée russe effectue un grand exercice à Kaliningrad […]. Un avion d'observation de l'alliance occidentale traverse accidentellement l'espace aérien russe et est abattu par un missile sol-air. L'OTAN envoie des escadrons aériens et des navires de combat dans la région. Les deux parties préviennent qu'elles envisageront d'utiliser l'arme nucléaire si leurs intérêts vitaux sont menacés […]. Les deux parties étant en état d'alerte avancée, une cyberattaque d'origine inconnue est lancée contre les systèmes russes d'alerte rapide, simulant une attaque aérienne de l'OTAN contre des bases aériennes et navales à Kaliningrad. Ne disposant que de quelques minutes pour confirmer l'authenticité de l'attaque et face à l’absence de dialogue de crise entre l’OTAN et la Russie, Moscou décide qu'elle doit réagir immédiatement et lance des missiles de croisière classiques depuis les bases de Kaliningrad sur les aérodromes baltes de l'OTAN. En retour, l'OTAN intervient […] en frappant Kaliningrad par voie aérienne. Voyant arriver des renforts de l'OTAN et craignant qu'une invasion terrestre de l'OTAN ne s'ensuive, Moscou conclut qu'elle doit intensifier la pression pour désamorcer la situation – en espérant interrompre le conflit et ouvrir la voie à un règlement négocié selon les termes de Moscou – et mener une frappe nucléaire à faible rendement dans des bunkers de stockage nucléaire sur un aérodrome de l'OTAN. Mais le calcul de désescalade s'avère illusoire, et un échange nucléaire commence ».

Continuer la lecture
Fermer le menu