Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN)

Comment peut éclater un conflit nucléaire

« Nous sommes en 2020. L'armée russe effectue un grand exercice à Kaliningrad […]. Un avion d'observation de l'alliance occidentale traverse accidentellement l'espace aérien russe et est abattu par un missile sol-air. L'OTAN envoie des escadrons aériens et des navires de combat dans la région. Les deux parties préviennent qu'elles envisageront d'utiliser l'arme nucléaire si leurs intérêts vitaux sont menacés […]. Les deux parties étant en état d'alerte avancée, une cyberattaque d'origine inconnue est lancée contre les systèmes russes d'alerte rapide, simulant une attaque aérienne de l'OTAN contre des bases aériennes et navales à Kaliningrad. Ne disposant que de quelques minutes pour confirmer l'authenticité de l'attaque et face à l’absence de dialogue de crise entre l’OTAN et la Russie, Moscou décide qu'elle doit réagir immédiatement et lance des missiles de croisière classiques depuis les bases de Kaliningrad sur les aérodromes baltes de l'OTAN. En retour, l'OTAN intervient […] en frappant Kaliningrad par voie aérienne. Voyant arriver des renforts de l'OTAN et craignant qu'une invasion terrestre de l'OTAN ne s'ensuive, Moscou conclut qu'elle doit intensifier la pression pour désamorcer la situation – en espérant interrompre le conflit et ouvrir la voie à un règlement négocié selon les termes de Moscou – et mener une frappe nucléaire à faible rendement dans des bunkers de stockage nucléaire sur un aérodrome de l'OTAN. Mais le calcul de désescalade s'avère illusoire, et un échange nucléaire commence ».

Continuer la lecture

L’aggravation du risque nucléaire

Alors que les États-Unis et la Russie ont pris acte, début août, de la fin du Traité sur les forces nucléaires intermédiaires, l’Iran s’est affranchi en juillet de plusieurs de ses engagements quant à l’accord de Vienne signé en 2015. Si le dérapage des iraniens est contrôlé et réversible, les risques d’une nouvelle course mondiale aux armements nucléaires sont réels et de plus en plus probables.

Continuer la lecture

Russie : un accident nucléaire qui inquiète

Trois semaines après l’accident qui s’est produit le 08 août sur un site militaire de la région d’Arkhangelsk, dans le Grand Nord russe, la Russie cultive le mystère sur les causes et les conséquences de l’explosion, secret d’État oblige. Dans un contexte international de résurgence de l’arme nucléaire, cet accident nucléaire inquiète, à la fois en termes d’opacité des autorités russes et de gravité. D’autant que dans le domaine du nucléaire militaire, les accidents sont légion, alors que leurs conséquences environnementales sont dramatiques.

Continuer la lecture

La politique du Docteur Trump

Cette excellente caricature pourrait s'appliquer aussi au risque nucléaire.  Dans ce cas, le Docteur Trump s'exclamerait certainement: "Le nucléaire, je ne vois pas où est le danger " !

Continuer la lecture
Fermer le menu
Fermer le panneau