Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN)

Ne pas faire de l’Europe un futur champ de bataille nucléaire

La nucléarisation de l’Europe serait catastrophique et dangereuse pour notre sécurité. Elle ferait de l’Europe un champ de bataille nucléaire potentiel, ce que l’ensemble des peuples européens refuse. Elle serait en totale contradiction avec les engagements de la France, en particulier dans le Traité de Non-Prolifération et en opposition avec le choix présidentiel en faveur du multilatéralisme. De plus, le dernier sommet de l’Otan suggère dans son communiqué final une possible inclusion des forces nucléaires françaises dans la politique nucléaire de l’Alliance. Celle-ci repose notamment sur les armes nucléaires tactiques américaines stationnées en Europe. Ces armes sont avant tout une menace pour les pays européens, champ de bataille d’un possible conflit nucléaire tel qu’il découle de la stratégie de l’Otan.

Continuer la lecture

Nicolas Hulot victime des lobbies

Selon son aveu, Nicolas Hulot a été la victime des lobbies, dont les responsables politiques de tous bords font hypocritement mine d’ignorer la puissance et l’influence. Je souhaite que les pourfendeurs (en parole) des lobbies fassent preuve de lucidité et de courage pour dénoncer leur rôle. S’agissant du lobby militaro-industriel, c’est ce que fait l’association IDN, que je préside et dont le Comité de parrainage* comprend notamment Nicolas Hulot.

Continuer la lecture

Missiles hypersoniques et dissuasion nucléaire : un jeu de poker dangereux

Les États-Unis font mine de s’inquiéter du futur déploiement par la Russie et la Chine de missiles hypersoniques capables de neutraliser toute défense antimissiles alors même qu’ils investissent eux aussi dans cette technologie. La confiance dans la dissuasion nucléaire pour empêcher une première frappe était déjà passablement affaiblie par le recours à la défense antimissile. L’escalade résultant de la course actuelle au contournement de cette défense est un pari dangereux qui ne peut qu’encourager l’offensive et conduire au cataclysme mondial.

Continuer la lecture

Helsinki : les deux présidents ont jugé utile et nécessaire de discuter du désarmement nucléaire

Lors d’un sommet historique à Helsinki le 16 juillet 2018, le président américain Donald Trump et le président russe Vladimir Poutine se sont entretenus pendant deux longues heures sur la situation du monde et des relations entre leurs deux pays. La question nucléaire faisait partie des dossiers clés à aborder par les deux hommes. Perçue comme une occasion unique d’inverser la spirale dangereuse de la concurrence nucléaire et de stabiliser les relations nucléaires, la rencontre, à défaut d’amener des actes concrets, a permis de renouer le dialogue en matière nucléaire.

Continuer la lecture

Les contradictions nucléaires de l’OTAN

Lors du Sommet de l’OTAN les 11 et 12 juillet 2018, les 29 chefs d’Etat et de gouvernement membres de l’Alliance se sont accordés sur un renforcement de l’Alliance et sur la signature d’une longue Déclaration conjointe. La problématique du nucléaire militaire y est longuement abordée. Mais, à l’image de la crise de doute que traverse l’OTAN, les Etats se divisent sur les questions nucléaires. Les contradictions présentées dans la Déclaration, tout comme le maintien des armes nucléaires tactiques américaines sur le sol européen, mettent à mal la crédibilité de la dissuasion nucléaire otanienne comme garantie de sécurité.

Continuer la lecture
Fermer le menu