Un gouffre entre les déclarations du Président de la République et la réalité de sa politique

Déclaration de Roland Nivet, Co-porte-parole du Mouvement de la Paix, et Paul Quilès, Président d’IDN -Initiatives pour le Désarmement Nucléaire.

Les déclarations du Président la République lors de son parcours mémoriel et lors du forum sur la paix peuvent donner l’impression d’exprimer un diagnostic proche du nôtre quand il déclare à La Villette : « Le monde dans lequel nous vivons est fragilisé par des crises qui déstabilisent nos sociétés : crise économique, écologique, climatique, défi migratoire. Fragilisé par la résurgence de menaces capables de frapper à tout moment : terrorisme, prolifération chimique ou nucléaire »
Mais dans la réalité sa politique se situe à l’opposé. Elle tourne le dos au multilatéralisme, et elle est éloignée de la politique de paix, de coopération, de diplomatie de la confiance nécessaire pour faire face à des enjeux auxquels l’humanité n’a jamais encore été confrontée.

Lire la suite

Sommes-nous « entre-deux-guerres »?

S’apprêtant à commémorer le centenaire de l’armistice de 1918, le Président de la République vient de faire une déclaration dans Ouest France qui m’a choqué. Parler, comme il l’a fait, de ressemblance entre les évènements que traverse actuellement le monde et ceux de « l’entre- deux guerres » néglige en effet les considérables évolutions qu’ont connues la planète et l’humanité depuis cette époque. (…). Il est hasardeux (…) de suggérer, en s’appuyant sur l’adage selon lequel « les mêmes causes engendrent les mêmes effets », que l’Europe pourrait connaître prochainement une guerre, qui serait certainement mondiale. (…).

Lire la suite

L’arme nucléaire appartient au passé

Lors d’une conférence à la Maison des syndicats de Brest samedi 29 septembre, Paul Quilès, ancien ministre de la défense et président d’Initiatives pour le Désarmement nucléaire, a remis en question la pertinence du concept de dissuasion nucléaire au XXIe siècle. Un article du Télégramme publié ce dimanche revient sur les éléments principaux du discours de Paul Quilès : l’augmentation des dépenses destinées à l’arme atomique dans le cadre de la loi de programmation militaire, l’omerta qui existe sur la question de l’arme nucléaire et le manque de pertinence de la dissuasion nucléaire face à l’émergence de nouvelles menaces multiformes.

Lire la suite

Les modes pacifiques de règlement des conflits ne sont pas assez pris en considération

Paul Quilès, ancien ministre de la défense et président d’Initiatives pour le Désarmement Nucléaire, dans une interview à l’Humanité Dimanche reprise par plusieurs médias (Nouvel Obs, Monde Fr, Glowbi) revient sur les difficultés du dialogue diplomatique et les divisions à l’Onu entre les diverses puissances notamment au Conseil de sécurité. Alors que se tient l’Assemblée générale des Nations Unies, Paul Quilès estime que la construction de la paix passe par le renforcement des institutions internationales comme l’Onu et régional comme l’OSCE, le désarmement nucléaire et par le domaine économique avec le développement durable.

Lire la suite

Ne pas faire de l’Europe un futur champ de bataille nucléaire

La nucléarisation de l’Europe serait catastrophique et dangereuse pour notre sécurité. Elle ferait de l’Europe un champ de bataille nucléaire potentiel, ce que l’ensemble des peuples européens refuse. Elle serait en totale contradiction avec les engagements de la France, en particulier dans le Traité de Non-Prolifération et en opposition avec le choix présidentiel en faveur du multilatéralisme.

De plus, le dernier sommet de l’Otan suggère dans son communiqué final une possible inclusion des forces nucléaires françaises dans la politique nucléaire de l’Alliance. Celle-ci repose notamment sur les armes nucléaires tactiques américaines stationnées en Europe. Ces armes sont avant tout une menace pour les pays européens, champ de bataille d’un possible conflit nucléaire tel qu’il découle de la stratégie de l’Otan.

Lire la suite

Nicolas Hulot victime des lobbies

Selon son aveu, Nicolas Hulot a été la victime des lobbies, dont les responsables politiques de tous bords font hypocritement mine d’ignorer la puissance et l’influence.

Je souhaite que les pourfendeurs (en parole) des lobbies fassent preuve de lucidité et de courage pour dénoncer leur rôle.

S’agissant du lobby militaro-industriel, c’est ce que fait l’association IDN, que je préside et dont le Comité de parrainage* comprend notamment Nicolas Hulot.

Lire la suite

Plus de 1 500 jeunes français et allemands réunis pour la paix

Un grand festival international pour la paix a ouvert ses portes jeudi dernier à Besançon. Initié par le Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC) et son homologue allemand le KLJB, ce premier rassemblement du genre prévoit diverses d’animations durant quatre jours.
Samedi Paul Quilès a co-animé la Grande assemblée plénière.

Lire la suite

Hubert Védrine : « La bataille nucléaire est une monstruosité à tout point de vue »

A l’occasion d’un débat organisé par la Fondation Jean-Jaurès à propos de son dernier livre, il a réaffirmé être « idéalement pour un désarmement nucléaire [et] pour que les Etats-Unis et la Russie, qui ont encore beaucoup trop d’armes nucléaires, se rapprochent du niveau de dissuasion minimum de la théorie française. […] On peut tout à fait supprimer l’armement nucléaire tactique en Europe, qui relève d’une conception de la bataille nucléaire qui est une monstruosité à tout point de vue. Par ailleurs, on pourrait réactiver le traité anti-missiles, qui a été dénoncé unilatéralement par les Américains. Cela pourrait faire partie d’une reprise de négociations avec la Russie »

Lire la suite
Page 1 sur 912345...Dernière page »

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.