Le MUN

JANUS » Finales » MUN
MODEL UNITED NATIONS (MUN)

11 novembre / 09h00 - 11h30

La première étape de ce concours de négociation qui se tiendra sur le logiciel “MUN Command” est fondée sur un modèle de simulation des Nations Unies. Des comités d’une vingtaine de personnes animeront des débats du comité DISEC (Disarmament and International Security Committee). Au sein de chaque comité, le Chair (Président) décernera des prix individuels, qualifiant huit finalistes.

Ces lauréat(e)s accèderont à la finale du 11 novembre, basée sur une situation de crise. À l’issue du vote d’une résolution ou d’une décision, le public récompensera les délégué(e)s les plus méritant(e)s, leur permettant alors de remporter les premiers prix.

Ce concours est organisé en partenariat avec l’association ASSAS MUN SOCIETY.

MODEL UNITED NATIONS

11 novembre / 09h00 - 11h30

La première étape de ce concours de négociation qui se tiendra sur le logiciel “MUN Command” est fondée sur un modèle de simulation des Nations Unies. Des comités d’une vingtaine de personnes animeront des débats du comité DISEC (Disarmament and International Security Committee). Au sein de chaque comité, le Chair (Président) décernera des prix individuels, qualifiant huit finalistes.

Ces lauréat(e)s accèderont à la finale du 11 novembre, basée sur une situation de crise. À l’issue du vote d’une résolution ou d’une décision, le public récompensera les délégué(e)s les plus méritant(e)s, leur permettant alors de remporter les premiers prix.

Ce concours est organisé en partenariat avec l’association ASSAS MUN SOCIETY.

En raison de la situation sanitaire, l’accès au Carreau du Temple sera fortement restreint. JANUS sera diffusé en ligne dans son intégralité. Les inscriptions sont ouvertes pour assister à l’événement en ligne. Vous pourrez ainsi voter pour élire le vainqueur du MUN ! 

première étape : logiciel mun command

Les débats se tiendront sur le logiciel MUN Command, spécifiquement créé pour les MUN à distance. Deux comités concomitants simuleront des débats au comité DISEC des Nations unies (comité de désarmement). L’ordre du jour portera sur l’extension du traité New START, traité bilatéral mais à forts enjeux multilatéraux. Ces débats doivent se conclure par le vote d’une résolution. 

Chaque comité comprendra entre 15 et 20 délégués. Les pays (identiques pour chaque comité) seront attribués par tirage au sort. Ces derniers seront des pays à haut profil sur les questions de désarmement nucléaire, soit le P5, mais aussi les pays les plus engagés pour le désarmement nucléaire afin d’équilibrer les débats et aboutir au vote d’une résolution (Nouvelle-Zélande, pays scandinaves, Japon, Canada…).

Au sein de chaque comité, un Chair (président) sera chargé de modérer les débats, accompagné de deux modérateurs. A la fin du vote de la résolution, ces derniers qualifieront dans chaque comité quatre délégués pour la finale, choisis selon les critères suivants : capacité à influencer, à porter une résolution de qualité, à convaincre

Les débats se dérouleront sur deux sessions de 6 heures par comité. Une vidéo synthétique des meilleurs moments de cette première étape sera publiée sur les réseaux sociaux.

Deuxième étape : finale le 11 novembre

Basé sur le modèle MUN de ‘crise’, un scénario de crise fictif attrayant sur le thème du désarmement nucléaire sera préparé pour la finale. Les délégués qualifiés devront y répondre et réagir de la façon la plus efficace et convaincante possible. Deux pauses de 15 minutes seront prévues afin de laisser le temps aux délégués de négocier en groupes.

Cette étape se tiendra en 2h30, et aboutira au vote d’une résolution / directive résolvant au mieux le problème initial.

Le public votera, selon un ordre de préférence, pour désigner les 3 délégués les plus convaincants à leurs yeux, selon les critères suivants : capacité à influencer, à porter une résolution de qualité, à convaincre.