Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires

journée-élimination-arme-nucléaireCOMMUNIQUE DE PRESSE IDN

L’adoption d’une résolution par l’Assemblée générale de l’ONU en 2013 pour consacrer la journée du 26 septembre à une prise de conscience de la menace nucléaire mondiale, devrait cette année avoir encore plus de résonance à la suite des invectives et autres menaces ouvertes d’emploi d’armes nucléaires en Asie du Nord-est. 

Jusqu’ici, la pensée dominante a écarté le débat sur ce sujet, en considérant que le danger des armes nucléaires était une histoire du passé et que la politique de dissuasion protégeait les États disposant de cet arsenal.

Mais la tension liée à l’attitude d’une Corée du Nord possédant des armes nucléaires et d’un Président des États-Unis menaçant fait courir un risque d’escalade militaire susceptible de déboucher sur l’emploi de ce type d’arme. Le danger est ainsi revenu sur le devant de la scène, un danger, qui, s’il devenait une réalité, aurait des conséquences dramatiques pour l’ensemble de la planète.

Plus que jamais, cette journée pour l’élimination totale des armes nucléaire doit être l’occasion d’une réflexion sur les raisons qui opposent des États, qui ont signé ce 20 septembre un Traité d’interdiction des armes nucléaires (étape préliminaire à l’élimination de ces armes) et une minorité d’États (dont la France, la Russie, les États-Unis ou la Corée du nord) qui le rejettent ce traité, en prétextant qu’il viendrait déstabiliser la sécurité internationale !

Il est temps que ce débat s’ouvre pleinement en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.