Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN)

Les coûts directs et indirects de la possession d’armes nucléaires

Pour la première fois, une étude (« A National Pragmatic Safety Limit for Nuclear Weapon Quantities ») a évalué quantitativement les coûts de l’utilisation de l’arme nucléaire pour le pays agresseur, en prenant en compte les effets indésirables d’un déséquilibre de l’ordre international. Selon cette recherche, un Etat qui peut se permettre de lancer plus d’une centaine d’armes nucléaires (sachant qu’il existe aujourd’hui près de 15.000 missiles nucléaires pour 9 Etats) court davantage de risque sans être nécessairement plus en sécurité – contrairement à ce que la logique de la course aux armements fait prévaloir. Les principales conséquences négatives de la possession d’un large arsenal nucléaire sont des coûts budgétaires prohibitifs et surtout la possibilité de déclencher un hiver nucléaire, avec toutes ses conséquences environnementales : diminution de la température du globe, baisse des précipitations, baisse de la production agricole, exposition accrue aux UV et dysfonctionnements des chaînes de production.

Lire l’article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu