Le combat des anti-nucléaires de Seattle

  • Post Author:

Cet article raconte le combat des « activistes » anti-nucléaires de Seattle, plus grande ville de l’Etat de Washington, qui fait face à la base navale de Bangor, située à 30 kilomètres de l’autre côté du détroit de Puget Sound. Cette base abrite 8 sous-marins nucléaires américains et pourrait contenir un tiers de l’arsenal américain, ce qui en ferait le plus grand stock de missiles déployés du monde. Depuis les années 70, des militants issus de la campagne Ground Zero s’opposent à la présence de cet arsenal, qui représente aussi bien une cible pour d’éventuelles frappes préventives qu’une source d’accidents nucléaires potentiels. Opposés de manière générale à la bombe, les militants doivent cependant faire face au fossé générationnel qui éloigne les jeunes de la cause nucléaire, n’y revenant qu’au prix d’un immense effort de pédagogie et d’information.

Lire l’article

Laisser un commentaire