L’arme nucléaire appartient au passé

Lors d’une conférence à la Maison des syndicats de Brest samedi 29 septembre, Paul Quilès, ancien ministre de la défense et président d’Initiatives pour le Désarmement nucléaire, a remis en question la pertinence du concept de dissuasion nucléaire au XXIe siècle. Un article du Télégramme publié ce dimanche revient sur les éléments principaux du discours de Paul Quilès : l’augmentation des dépenses destinées à l’arme atomique dans le cadre de la loi de programmation militaire, l’omerta qui existe sur la question de l’arme nucléaire et le manque de pertinence de la dissuasion nucléaire face à l’émergence de nouvelles menaces multiformes.

Lire l’article

 

2 pensées sur “L’arme nucléaire appartient au passé

  • 9 octobre 2018 à 12 h 50 min
    Permalink

    Profitons des manifestations du 14 octobre pour unir nos forces afin que cette action avance concrètement au niveau français, car c’est bien l’inverse qui s’est produit avec la honteuse LPM 2019-2025.
    Nos dirigeants sont dans le déni, et peut-être que, victimes du lobby nucléaire militaire institutionnel, et tout particulièrement de la DAM, ne savent-ils même pas ce qu’ils font: préméditer et planifier un crime contre l’humanité.
    Prétendre défendre des « intérêts vitaux » français, alors que ces intérêts vitaux sont maintenant inséparables de ceux de l’humanité, en grand danger comme nous le dit encore le Giec, prétendre nous défendre tout en nous menaçant d’une destruction certaine, c’est la pire des absurdités.
    La dissuasion, ce n’est pas cette folie héritée du crime originel sur Hiroshima et Nagasaki, c’est le retour à la raison avec l’interdiction immédiate et l’élimination collective de ces pires des armes de destruction massives nucléaires. Il nous faut alerter d’urgence l’opinion: la plus dangereuse des pollutions qui est aussi une pollution des esprits, la pire des menaces sur notre environnement pour des centaines de milliers d’années, c’est la production et la menace des armes nucléaires. Vouloir lutter contre les autres menaces sans commencer par celle-ci n’a pas de sens: on ne sauve pas des oiseaux en les nourrissant tout en empoisonnant leur nid pour toujours!
    Attaquons dès maintenant les nucléaristes en justice car le procès de Nuremberg de l’après nucléaire n’aura jamais lieu: nous aurons tous disparu.

    Répondre
    • 26 octobre 2018 à 18 h 34 min
      Permalink

      Merci pour votre action résolue avec toutes celles et tous ceux qui souhaitent vivre dans un monde sans armes nucléaires.
      Merci pour vos interventions dans les débats suivant les projections du film « la bombe et nous « .
      Pensez vous qu’une seule liste aux élections Européennes demandera la ratification du TIAN ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.