Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN)

Retrait américain du traité INF : danger sur la sécurité européenne !

Vendredi, les États-Unis ont mis à exécution leur menace de se retirer du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF). Accusant la Russie de violer ce texte signé lors de la Guerre Froide, le président Trump a annoncé entamer un processus de retrait de six mois, à moins que la Russie ne respecte ses obligations en détruisant tous ses missiles, lanceurs et équipements violant le texte.

Après le retrait de laccord sur le nucléaire avec l’Iran (JCPOA) en mai dernier, le président américain met de nouveau en danger la sécurité internationale. Sa cision est inquiétante, dans la mesure où elle semble annoncer une nouvelle course aux armements, puisque le traité INF sert à contrôler certaines des armes nucléaires les plus déstabilisatrices que la Russie et les États-Unis pourraient déployer. 

Il est irresponsable et paradoxal de dénoncer les violations du Traité par la Russie tout en supprimant toute contrainte sur ses programmes à l’avenir. Il est encore plus irresponsable de la part de l’OTAN – et donc de la France – d’avoir appuyé pleinement la démarche américaine, alors que le Traité INF joue, depuis plus de trente ans, un rôle déterminant dans le maintien de la sécurité de l’OTAN.

L’Union Européenne doit dénoncer ce retrait et entamer une réflexion sur le devenir de l’OTAN. Il est temps que l’Europe prenne son destin en mains et, en particulier, entame des discussions avec la Russie pour éliminer les armes tactiques en Europe. 

IDN exhorte aussi la Russie à se montrer plus raisonnable que ses homologues américains et à ne pas fermer la porte aux négociations. Il est maintenant plus urgent que jamais de prolonger de cinq ans le Traité New-START (traité de réduction des armes stratégiques nucléaires entre les États-Unis et la Russie), qui expire en 2021.

Si désormais, pour la première fois depuis le début des années 1970, plus aucune limite juridiquement contraignante nest imposée aux forces nucléaires américaines et russes, la sécurité internationale est véritablement en danger.

Cet article a 1 commentaire

  1. L’Europe pourrait et devrait en effet réagir, si elle le faisait à la fois envers les USA et envers la Russie. Mais comment peut-elle être crédible avec un gouvernement français qui prévoit de doubler ses budgets nucléaires militaires sur le long terme, un Royaume Uni qui abandonne l’Europe et un alliance, l’OTAN, qui se prépare à y accueillir de nouvelles bombes atomiques américaines. Nos dirigeants de l’Est et de l’Ouest sont-ils encore doués de raison et prétendant garantir notre sécurité avec cette politique de réarmement nucléaire dangereuse, dispendieuse et barbare, qui de plus peut stimuler la prolifération. Il est plus que temps que, faute d’être entendus, les peuples de lèvent, car leur survie est en jeu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu