REVUE DE PRESSE

La communauté américaine du désarmement perd son principal soutien financier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Publié dans Politico

Il s’agit d’un coup dur pour la communauté américaine du désarmement. La Fondation MacArthur, qui a été depuis 40 ans le principal donateur de dizaines d’organisations, instituts de recherche et programmes dédiés à la lutte pour le désarmement et contre la prolifération, vient en effet d’annoncer l’arrêt de son soutien. Elle s’est justifiée de manière fataliste, en avançant que les objectifs poursuivis à travers les dons n’étaient pas atteints.

La communauté déplore un revers de taille qui intervient au pire moment, alors que les menaces liées aux armes nucléaires sont à l’heure actuelle élevées et plus complexes que jamais. Il est estimé que les dons de MacArthur représentent, à l’échelle mondiale, entre 40 et 55% du financement non-gouvernemental des institutions travaillant sur les questions de politique nucléaire. Plusieurs organisations de renom dépendent ainsi grandement de leur financement pour mener à bien leurs activités. Les bourses de la fondation ont également permis de former une génération entière d’experts gouvernementaux sur le nucléaire.

Sans ce soutien, les ONG et experts basés à Washington craignent de perdre l’influence qu’ils ont eu sur la politique nucléaire américaine depuis des décennies. L’article revient sur le rôle central que ces ONG ont joué dans la fin de la guerre froide, puis dans des décisions comme la Global Threat Initiative, visant à retirer l’uranium enrichi de réacteurs vulnérables à travers le monde ou encore la signature du Traité New START.

LIRE L’ARTICLE

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur pocket

Vous souhaitez recevoir la revue de presse chaque vendredi ?
Abonnez-vous !

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles,conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter ou en envoyant un email à l’adresse idn@idn-france.org.

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN conformément à nos mentions légales