REVUE DE PRESSE

La dangereuse course aux missiles en Asie-Pacifique pourrait donner lieu à une escalade nucléaire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Publié dans South China Morning Post

La course aux armements dans l’Asie-Pacifique s’intensifie de manière inquiétante, alors que les puissances moyennes de la région suivent la Chine et les Etats-Unis en achetant ou développant leurs propres missiles à longue portée. Il s’agit pour elles de contrer Beijing de manière conventionnelle, ainsi que de diminuer leur dépendance vis-à-vis de Washington.

Ce changement brusque, qui alerte les experts, promet de changer l’équilibre stratégique de la région d’ici la fin de la décennie. Cette course aux armements risque en effet de susciter la méfiance, de causer des crises et éventuellement des guerres.

Le commandement américain pour l’Indo-Pacifique prévoit de déployer ses derniers missiles à longue portée au Japon, à Taiwan et dans les îles du Pacifique encerclant la Chine et la Russie. La Corée du Sud et l’Australie augmentent quant à elles grandement leur arsenal. De son côté, la Chine produit en masse ses missiles balistiques DF-26.

Dans ce contexte, les experts redoutent plus que tout une escalade nucléaire par inadvertance. En effet certains de ces missiles peuvent transporter à la fois des ogives conventionnelles et nucléaires. Il est impossible de savoir lesquelles avant que le missile n’atteigne sa cible. A l’heure actuelle les pays qui possèdent ce genre d’armes sont la Chine, les Etats-Unis et la Corée du Nord.

LIRE L’ARTICLE

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur pocket

Vous souhaitez recevoir la revue de presse chaque vendredi ?
Abonnez-vous !

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles,conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter ou en envoyant un email à l’adresse idn@idn-france.org.

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN conformément à nos mentions légales