REVUE DE PRESSE

Le plus grand sous-marin nucléaire du monde est désormais chinois

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Publié par Naval News

La Russie n’est plus la maitresse des profondeurs. Son sous-marin classe Typhon Pr.941 vient d’être détrôné par le Type 100 – classe « Sun Tzu » de l’armée chinoise. Ce nouveau bâtiment armé de 48 missiles balistiques lance un véritable message tant militaire que politique aux autres puissances nucléarisées.

De ses 210 mètres de long et 30 mètres de large, le sous-marin de classe « Sun Tzu » est 3 à 4 fois plus volumineux que les bâtiments Ohio de l’armée américaine, qui n’emportent « que » 24 missiles balistiques à leurs bords. Pouvant être utilisé pour transporter d’immenses torpilles autonomes à propulsion nucléaire, son dos est également doté d’un hangar, indiquant qu’il pourrait être en capacité d’accueillir un sous-marin plus petit.

Pour beaucoup, la construction de ce monstre des océans n’annonce rien de bon sur les projets militaires de la superpuissance économique. Si certains pensent que la Chine l’utiliserait pour asseoir sa dissuasion nucléaire dans les eaux de l’Antarctique, d’autres craignent plus pour l’Occident. La Chine s’intéresse de près à la Méditerranée et, s’il est vrai que le classe « Sun Tzu » est considéré comme le plus grand sous-marin nucléaire au monde, il reste suffisamment petit pour se faufiler dans le canal de Suez.

LIRE L’ARTICLE

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur pocket

Vous souhaitez recevoir la revue de presse chaque vendredi ?
Abonnez-vous !

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles,conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter ou en envoyant un email à l’adresse idn@idn-france.org.

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN conformément à nos mentions légales