REVUE DE PRESSE

Le Vice-Ministre de la Défense sud-coréen appelle Pyongyang à coopérer

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Publié dans SRNNEWS

Le vice-ministre sud-coréen de la Défense a appelé jeudi la Corée du Nord à reprendre sa coopération dans le cadre d’un accord militaire de 2018 sur la réduction des tensions, que Pyongyang a menacé d’abandonner en raison des exercices militaires Etats-Unis-Corée.

L’accord, qui a créé des zones tampons le long des frontières terrestres et maritimes et des zones d’exclusion aérienne au-dessus de la frontière afin de prévenir les affrontements, a joué un rôle crucial dans le maintien de la stabilité entre les deux Corées, alors que leurs relations se sont détériorées ces derniers mois, a déclaré le vice-ministre de la défense Park Jae-min dans une interview à l’Associated Press.

Alors que le Nord a suspendu ses essais d’armes nucléaires et de missiles à longue portée susceptibles de frapper les États-Unis depuis 2018, il a testé plusieurs nouveaux systèmes de missiles à courte portée qui, selon les experts, élargissent potentiellement sa capacité à porter des frappes nucléaires sur des cibles en Corée du Sud. Y compris des bases militaires américaines.

Park et d’autres responsables militaires sud-coréens prévoient de discuter de la question nucléaire nord-coréenne et d’autres questions de sécurité avec leurs homologues mondiaux lors du forum annuel du Dialogue de défense de Séoul, le mois prochain. Les négociations sur la dénucléarisation de la péninsule en sont actuellement au point mort, et ce depuis l’échec du sommet de Hanoï en 2019.

LIRE L’ARTICLE

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur pocket

Vous souhaitez recevoir la revue de presse chaque vendredi ?
Abonnez-vous !

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles,conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter ou en envoyant un email à l’adresse idn@idn-france.org.

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN conformément à nos mentions légales