REVUE DE PRESSE

Les Etats-Unis accusés d’ingérence par Kim Jong-Un

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Publié par Ouest France

Pyongyang a accusé les Etats-Unis d’ingérence, après les récentes déclarations de Biden concernant son récent tir de deux missiles balistiques dans la mer du Japon. D’après un communiqué d’un haut responsable nord-coréen, Ri Pyong Chol, Washington pourrait être en proie à des « conséquences » préjudiciables si les déclarations jugées hostiles venaient à se multiplier à l’avenir.

Il n’est pas rare de voir la puissance nucléaire nord-coréenne user de tests militaires afin d’exacerber les tensions dans ses relations houleuses avec les Etats-Unis.  Le type de missile identifié comme étant « balistique  » par le Premier ministre japonais Yoshihide Suga est largement prohibé par des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Joe Biden, en réponse aux actions nord-coréenne, a lancé un avertissement en déclarant que si l’option de l’escalade était privilégiée par le régime, des mesures seraient prises en conséquence.

La Corée du Nord perçoit cette position comme injustifiée de la part des Etats-Unis et affirme que les déclarations de Biden seraient une ingérence dans son droit à l’auto-défense. Les nombreuses résolutions du Conseil de sécurité sanctionnant les programmes d’armements nucléaires et balistiques ne semblent pas amadouer la Corée du Nord qui au contraire compte poursuivre le renforcement de son arsenal militaire. Les membres Européen du conseil de sécurité de l’ONU participeront avec leurs partenaires à une réunion prochaine qui se tiendra à huis-clos concernant les tirs. Le mandat des experts de l’ONU chargés de surveiller l’application des sanctions économiques pesant sur la Corée du Nord est prolongé jusqu’au 30 avril 2022 à l’initiative du Conseil de sécurité de l’ONU.

LIRE L’ARTICLE

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur pocket

Vous souhaitez recevoir la revue de presse chaque vendredi ?
Abonnez-vous !

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles,conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter ou en envoyant un email à l’adresse idn@idn-france.org.

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN conformément à nos mentions légales