REVUE DE PRESSE

Les Européens optent pour la désescalade face à Téhéran

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Publié par L’Orient-Le Jour

La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont finalement renoncé à soumettre leur résolution, appuyée par les États-Unis, condamnant l’Iran pour la suspension de certaines inspections de l’AIEA.

Saluée par Téhéran et Moscou, cette décision « peut maintenir ouverte la voie de la diplomatie amorcée par l’Iran et l’AIEA » selon un communiqué du porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Saïd Khatibzadeh. Par ailleurs, le directeur général de l’AIEA, Rafael Grossi, a également indiqué que Téhéran a accepté d’engager des « réunions techniques » avec l’Agence pour « clarifier plusieurs questions en suspens ».

Enfin, selon un journal ultraconservateur iranien, le président iranien Hassan Rohani aurait donné l’ordre, mardi 2 mars, de suspendre la production d’uranium métal dans l’usine d’Ispahan (centre).

LIRE L’ARTICLE

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur pocket

Vous souhaitez recevoir la revue de presse chaque vendredi ?
Abonnez-vous !

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles,conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter ou en envoyant un email à l’adresse idn@idn-france.org.

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN conformément à nos mentions légales