REVUE DE PRESSE

Le prochain test du planeur hypersonique américain prévu d’ici la fin de l’année

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Publié dans Defense News

L’armée américaine prévoit de tester son nouveau planeur hypersonique C-HGB (Common Hypersonic Glide Body) pour la seconde fois à la fin de l’année. Ce planeur doit être la base sur laquelle reposera le prochain missile hypersonique américain, alors que la première puissance mondiale est en retard sur la Russie et la Chine dans le domaine.

Chaque service devrait donc utiliser le patron du C-HGB comme base pour ses systèmes d’armes, comme par exemple des systèmes de lancement terrestres ou maritimes. L’US Army désire ainsi déployer la version terrestre de son missile hypersonique à longue portée d’ici la fin de l’année 2023. L’US Navy souhaite quant à elle pouvoir lancer des missiles depuis ses navires d’ici 2023, puis depuis ses sous-marins d’ici 2024. L’US Air Force veut ses capacités hypersoniques pour 2022.

Le C-HBG est composé de la tête, du système de guidage, du câblage et du bouclier de protection thermique. Le groupe Lockheed Martin a remporté un contrat pour une plateforme de lancement mobile terrestre et participe à la construction du planeur. L’entraînement devrait commencer le 18 octobre. La nouvelle de ce nouveau test intervient quelques mois après le premier essai réussi du C-HBG mais aussi deux échecs de l’AGM-183 ARRW, un missile développé par Lockheed Martin et destiné à être lancée depuis un avion bombardier B-52

LIRE L’ARTICLE 

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur pocket

Vous souhaitez recevoir la revue de presse chaque vendredi ?
Abonnez-vous !

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles,conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter ou en envoyant un email à l’adresse idn@idn-france.org.

En cliquant sur “Je m’abonne”, vous acceptez de recevoir les actualités d’IDN conformément à nos mentions légales