Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN)

Le Traité d’Aix-la-Chapelle : se recentrer sur une logique de paix

Dans une déclaration commune, Pax Christi France et Pax Christi Allemagne regrettent que le Traité d’Aix-la-Chapelle, qui mentionne de nombreux domaines de coopération, accorde une attention « exagérée » à la « dimension militaire des politiques de paix, de sécurité et de développement ». Ils observent aussi que la question de l’armement nucléaire de la France est absente du traité, « muet » sur ce point, et que le désarmement nucléaire « qui devrait être une priorité de la coopération franco-allemande » n’est pas non plus « mentionné ».

Les deux organisations estiment que le traité fait l’impasse sur « la prévention des conflits, la promotion active de la paix, l’aide humanitaire et la reconstruction des pays et des sociétés dévastés par la guerre et des conflits non déclarés » mais se disent confiants que la coopération franco-allemande ne manquera pas « de s’étendre à ces zones ni d’en faire une de ses priorités. La pratique peut donc réorienter la coopération vers des projets visant à sauvegarder et à instaurer une paix juste ».

Lire la déclaration

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu