Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN)

L’OTAN A-T-ELLE ENCORE UN SENS ?

Bafouée, ignorée, soumise à la pression des États-Unis, l’Alliance atlantique, censée incarner la solidarité transatlantique face à la menace extérieure, est en droit d’éprouver un doute existentiel. La réaction des Alliés européens à ces défis demeure pour l’heure hésitante et timorée. Toutefois, la réflexion commence à s’imposer dans les milieux préoccupés des conséquences de cette situation pour la sécurité du Continent et celle du monde, tant le risque d’escalade vers le conflit nucléaire est désormais reconnu. Les solutions préconisées ne contribuent certes pas toutes à la cessation de la course aux armements, d’où l’importance du rappel de celles qui préconisent la réduction du risque nucléaire et le désarmement négocié.

Continuer la lecture

Pour une réponse européenne au retrait des États-Unis du traité INF

Dans un appel lancé par European Leadership Network (ELN) en novembre 2018, 81 personnalités politiques, diplomatiques et militaires exhortent la Russie et les États-Unis à dialoguer et à mettre en œuvre un certain nombre de mesures pour éviter la fin du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF) et ne pas porter une nouvelle atteinte au régime de non-prolifération nucléaire. ELN est un groupe de réflexion paneuropéen spécialisé dans les questions européennes de défense et de sécurité et milite depuis sa création pour un monde sans armes nucléaires.

Continuer la lecture

Les risques de prolifération nucléaire au Moyen-Orient

La prolifération des missiles au Proche-Orient est attisée par la concurrence des exportateurs, principalement occidentaux, mais aussi paradoxalement par les sanctions et embargos qui encouragent la production locale, comme en Iran. Le programme balistique iranien subit la pression internationale mais respecte les résolutions de l’ONU, qui ne portent que sur les missiles à capacité nucléaire. La solution à ce problème passe par une approche régionale, incluant les programmes saoudien et israélien et non par une escalade militaire. C’est ce qu’explique Marc Finaud, membre du Bureau d’IDN et Conseiller du Centre de Politique de Sécurité de Genève (GCSP), fondation internationale qui forme des diplomates et militaires du monde entier, dans un entretien à la lettre d’information du Consortium de l’Union européenne sur la Non-Prolifération et le Désarmement, réseau de 74 think-tanks européens (nonproliferation.eu).

Continuer la lecture

Nucléaire iranien : scénarios, prospective et conséquences

Maximilian Hoell, chargé de mission et chef de projet au sein d’European Leadership Netword (ELN), explore les scénarios possibles et les conséquences si l’Iran cessait de se conformer à l’Accord de Vienne ou au Traité de non-prolifération nucléaire (TNP). A travers l'étude de trois scénarios potentiels, il démontre qu’un retrait de l’Iran du JCPOA entraînerait une détérioration instantanée de l’environnement de sécurité régionale, avant d'établir un certain nombre de recommandations pour les pays européens sur la gestion de la situation.

Continuer la lecture

Un gouffre entre les déclarations du Président de la République et la réalité de sa politique

Déclaration de Roland Nivet, Co-porte-parole du Mouvement de la Paix, et Paul Quilès, Président d’IDN -Initiatives pour le Désarmement Nucléaire. Les déclarations du Président la République lors de son parcours mémoriel et lors du forum sur la paix peuvent donner l’impression d’exprimer un diagnostic proche du nôtre quand il déclare à La Villette : « Le monde dans lequel nous vivons est fragilisé par des crises qui déstabilisent nos sociétés : crise économique, écologique, climatique, défi migratoire. Fragilisé par la résurgence de menaces capables de frapper à tout moment : terrorisme, prolifération chimique ou nucléaire » Mais dans la réalité sa politique se situe à l’opposé. Elle tourne le dos au multilatéralisme, et elle est éloignée de la politique de paix, de coopération, de diplomatie de la confiance nécessaire pour faire face à des enjeux auxquels l’humanité n’a jamais encore été confrontée.

Continuer la lecture

Sommes-nous « entre-deux-guerres »?

S’apprêtant à commémorer le centenaire de l’armistice de 1918, le Président de la République vient de faire une déclaration dans Ouest France qui m’a choqué. Parler, comme il l’a fait, de ressemblance entre les évènements que traverse actuellement le monde et ceux de « l’entre- deux guerres » néglige en effet les considérables évolutions qu’ont connues la planète et l’humanité depuis cette époque. (…). Il est hasardeux (…) de suggérer, en s’appuyant sur l’adage selon lequel « les mêmes causes engendrent les mêmes effets », que l’Europe pourrait connaître prochainement une guerre, qui serait certainement mondiale. (…).

Continuer la lecture
Réduire d’urgence le risque de guerre nucléaire
The Global Zero Summit at the Reagan Presidential Library in Simi Valley, California, October 10-12, 2011.

Réduire d’urgence le risque de guerre nucléaire

L’annonce du retrait américain du Traité INF soulève une vague d’inquiétude, mais ne fait que s’inscrire dans la ‘Nuclear Posture Review’ (NPR) du président Trump, qui préconise un renforcement des capacités nucléaires des Etats-Unis de nature à abaisser le seuil d’emploi de la force de frappe. En réaction, une organisation composée d’anciens dirigeants civils et militaires vient de proposer une alternative. Son but : réduire d’urgence le risque de guerre nucléaire en favorisant la décrue puis la disparition des arsenaux nucléaires. C’est la même approche réaliste et progressive qui inspire les propositions d’IDN.

Continuer la lecture

La dissuasion nucléaire : un modèle de défense inefficace et dangereux

Garantie ultime de la sécurité des Etats depuis 1945, le principe de dissuasion nucléaire demeure au cœur des stratégies de défense des neufs Etats dépositaires du nucléaire militaire. Ceux-ci continuent de cadenasser le débat et se refusent à tout abandon de l’arme nucléaire alors que la dissuasion nucléaire est aujourd’hui remise en question. En 2017, 122 Etats de l’Assemblée Générale de l’ONU ont adopté un traité visant à interdire les armes nucléaires. Déconstruisant les arguments en faveur de l’armement nucléaire, notre article vise à prouver que la dissuasion nucléaire est un système rendu dangereux et inefficace par les nouvelles menaces de notre environnement stratégique.

Continuer la lecture

L’Europe : un futur champ de bataille nucléaire !

Donald Trump, désormais bien connu pour ses actions diplomatiques irresponsables et inconséquentes, vient d'annoncer à des journalistes américains le retrait des Etats-Unis de l'Intermediate-range Nuclear Forces Treaty (INF). Cette décision unilatérale est potentiellement dévastatrice pour les Européens, puisqu’ils sont par définition les principaux concernés par un conflit utilisant des armes nucléaires de moyenne portée. Comme du temps de la guerre froide, l'Europe redevient le potentiel champ de bataille nucléaire de puissances extérieures, sans même avoir cette fois-ci l'illusion d'être protégée par l'OTAN, qui n'a ici pas eu son mot à dire.

Continuer la lecture
Fermer le menu
Fermer le panneau