Pour une réponse européenne au retrait des États-Unis du traité INF

Dans un appel lancé par European Leadership Network (ELN) en novembre 2018, 81 personnalités politiques, diplomatiques et militaires exhortent la Russie et les États-Unis à dialoguer et à mettre en œuvre un certain nombre de mesures pour éviter la fin du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF) et ne pas porter une nouvelle atteinte au régime de non-prolifération nucléaire. ELN est un groupe de réflexion paneuropéen spécialisé dans les questions européennes de défense et de sécurité et milite depuis sa création pour un monde sans armes nucléaires.

0 commentaire

Les risques de prolifération nucléaire au Moyen-Orient

La prolifération des missiles au Proche-Orient est attisée par la concurrence des exportateurs, principalement occidentaux, mais aussi paradoxalement par les sanctions et embargos qui encouragent la production locale, comme en Iran. Le programme balistique iranien subit la pression internationale mais respecte les résolutions de l’ONU, qui ne portent que sur les missiles à capacité nucléaire. La solution à ce problème passe par une approche régionale, incluant les programmes saoudien et israélien et non par une escalade militaire. C’est ce qu’explique Marc Finaud, membre du Bureau d’IDN et Conseiller du Centre de Politique de Sécurité de Genève (GCSP), fondation internationale qui forme des diplomates et militaires du monde entier, dans un entretien à la lettre d’information du Consortium de l’Union européenne sur la Non-Prolifération et le Désarmement, réseau de 74 think-tanks européens (nonproliferation.eu).

0 commentaire

Nucléaire iranien : scénarios, prospective et conséquences

Maximilian Hoell, chargé de mission et chef de projet au sein d’European Leadership Netword (ELN), explore les scénarios possibles et les conséquences si l’Iran cessait de se conformer à l’Accord de Vienne ou au Traité de non-prolifération nucléaire (TNP). A travers l'étude de trois scénarios potentiels, il démontre qu’un retrait de l’Iran du JCPOA entraînerait une détérioration instantanée de l’environnement de sécurité régionale, avant d'établir un certain nombre de recommandations pour les pays européens sur la gestion de la situation.

0 commentaire